Vivre sa sexualité

Prévention des IST et homosexualité

image_pdfimage_print

gay flagLes IST ne sont pas homophobes ! Pour elles, hétéro, homo, bi… toute sexualité est un bon terrain de jeu pour proliférer. Homos, comment bien s’en protéger ?

Homosexualité au féminin et prévention

Même entre filles, le risque de transmission d’IST n’est pas nul. Une attention particulière doit être portée aux périodes de règles. En effet, le sang peut être très contaminant et le vagin est plus sensible aux germes pendant cette période-là. Plus une IST est repérée tôt, moins elle aura de conséquences.

Pour se protéger des risques liés aux infections, on peut utiliser :

•    La digue dentaire (carré de latex que l’on peut découper soi-même dans un préservatif) pour les rapports bucco-génitaux comme le cunnilingus.
•    Le préservatif masculin lors d’utilisation de sex-toys, en changeant de préservatif pour chaque utilisation. Rappelons-le : aucun risque de grossesse ici ;-).

Un suivi gynécologique est toujours recommandé. Le choix du gynécologue est réellement important. Ne pas hésiter donc à en changer si l’on ne se sent pas suffisamment à l’aise et en confiance pour lui poser toutes les questions que l’on souhaiterait.

Articles similaires

Homosexualité au masculin et prévention

Qu’il s’agisse de rencontres sans lendemain ou de relations de couple plus durables, le préservatif reste le seul moyen de se protéger des IST. C’est pourquoi il est important de se mettre d’accord au préalable afin d’écarter tout malentendu ou déconvenue.

Créer une relation de confiance avec le médecin traitant est une base essentielle en matière de prévention et de soin. Si l’on ne sent pas suffisamment à l’aise pour aborder les questions de sexualité et d’IST avec son médecin alors on peut en changer ou en trouver un avec lequel parler spécifiquement de ça.

Halte aux clichés

Il existe beaucoup de clichés sur la vie amoureuse et sexuelle des homosexuels : sexualité débridée, infidélités… Mais chaque personne a une sexualité qui lui est propre et construit un couple en fonction des désirs de chacun. A toi d’inventer tes règles du jeu. Tant que toi et ton (ou tes) partenaire, vous vous protégez, tout est permis !

Dans une relation de couple, on peut avoir envie d’abandonner la capote. Quand et dans quelles conditions peut-on cesser de l’utiliser ? Faire des tests de dépistage du VIH et des autres IST est nécessaire avant de mettre le préservatif « au panier ». Ces tests peuvent se faire gratuitement et anonymement dans des CeGIDD (Centres Gratuits d’information, de Dépistage et de Diagnostic).

Pour en savoir plus

•    Côté fille : le CRIPS (Centre Régional d’Information et de Prévention du Sida) propose un site destiné plus spécifiquement aux lesbiennes, le site « L ».
•    Côté garçon : pour plus d’informations vous pouvez vous rendre sur le site « sexosafe ».

Enfin, le dispositif d’écoute Sida Info Service (0 800 840 800) propose également un site internet informatif clair et fourni autour du SIDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page