Mon corps : ami ou ennemi ?

Je n’ai pas envie de me laver !

image_pdfimage_print

On entend parfois que puberté et bain ne font pas bon ménage, que les ados, filles ou garçons, fuient à la simple évocation de la douche. Il paraîtrait même que certain-e-s passent des semaines entières sans pénétrer dans une salle de bain :o… Mais qu’en est-il réellement ? Est-ce que c’est grave de ne pas se laver quotidiennement ? Décrassons un peu toutes ces questions…

Me laver : au secours !

Qu’on soit enfant, ado ou adulte, on n’a pas toujours envie de passer par la salle de bain. Et on peut avoir plein de bonnes raisons pour ça (la liste n’est bien-sûr pas exhaustive) :

– Parfois, on a tout simplement la flemme, et cela peut s’entendre ! Tu préfères peut-être gagner quelques minutes sous la couette… Pas besoin de culpabiliser si un matin tu décides de sauter du lit directement dans le bus.

– Parfois, ce n’est pas évident de se confronter à son corps : tout particulièrement pendant la puberté où il pousse dans tous les sens et pas toujours de manière très harmonieuse. Éviter de se laver c’est parfois tout simplement éviter de se retrouver face à son reflet dans la glace… et face à ces nouvelles sensations, odeurs, ressentis, petites imperfections qu’on ne maîtrise pas. Il faut un peu de temps pour se faire à ce nouveau corps, pas de panique si parfois tu ne peux pas le sentir !

– Parfois, ça peut même être un acte de résistance : tu peux avoir envie d’envoyer balader tes parents qui te tannent pour que tu te laves davantage…, voire de manière plus générale certaines règles qui te semblent absurdes.

Articles similaires

Se laver pour les autres… ou pour soi ?

Se laver, c’est aussi se rendre “présentable” pour la vie en société, se plier à une certaine norme sociale qui dit qu’a priori, on ne sort pas de chez soi sale et sentant le bouc. Comme on l’a vu plus haut, tu peux avoir envie d’aller contre cela… mais il faut savoir que ce choix risque d’avoir des conséquences sur tes relations sociales

Mais est-ce que se laver c’est simplement pour faire plaisir aux autres ? Au-delà du respect que tu témoignes aux autres, c’est quand même de ton corps qu’il s’agit, non ? Le fait de te plier à une certaine hygiène, de prendre soin de ton corps, de lui accorder du temps… c’est peut-être aussi pour ton bien à toi !

Passer un peu de temps avec ton corps en te lavant, c’est aussi le découvrir, l’apprivoiser, repérer ce qui te plaît ou te plaît moins. En tout cas ne pas ignorer cette importante partie de toi-même.

Se laver, à quoi ça sert ?

Au-delà d’éviter de puer le chacal, la peau transporte des bactéries qui peuvent provoquer des maladies ou des infections en cas de blessures. C’est d’ailleurs pour cela que l’on nettoie toujours une plaie. Se laver régulièrement permet de limiter les risques. Bien sûr les mains sont les premières concernées car elles touchent beaucoup de choses, mais c’est aussi vrai pour l’ensemble de ton corps. Enfin, la peau respire et à besoin de temps en temps d’être décrassée. D’ailleurs on se lave les cheveux aussi principalement pour oxygéner son cuir chevelu. N’oublie pas non plus de te laver les dents !

L’art et la manière.

Face à la toilette, c’est chacun-e ses préférences, chacun-e son timing. Certain-e-s préfèrent le matin pour attaquer la journée propre et réveillé-e ; d’autres le soir pour faire comme un sas de décompression. Pour la manière c’est pareil, chacun-e comme il veut, chacun-e ses habitudes. En tout cas nul besoin de te laver pendant des heures : l’eau calcaire et les savonnages trop violents abîment ta peau (elle se dessèche, devient plus sensible).

Douche. Une bonne douche doit avoir une température adaptée, ni brûlante, ni gelée, car cela forcerait ton corps à utiliser de l’énergie pour se refroidir ou se réchauffer. L’été par exemple, il vaut mieux prendre une douche tiède ou légèrement fraîche pour bien se rafraîchir. Petite astuce : si tu te sens tendu-e, laisse couler l’eau depuis ta nuque tout le long de ton dos, tu sentiras aussitôt une sensation d’apaisement.

Bain. Le gros plus du bain, c’est sans doute son effet relaxant : rien de tel que de se sentir enveloppé-e par cette masse d’eau, léger-e comme une plume. L’eau chaude (mais attention, pas trop !) décolle les petites impuretés de la peau, décontracte les muscles et apaise le système nerveux… Pas mal non ?

Cependant, si tu restes trop longtemps dedans, cela peut déshydrater la peau. Enfin, le bain, tout comme une douche très longue, consomme une très grande quantité d’eau, ce qui n’est pas écologique du tout : fais attention donc à ta consommation d’eau !

Et sinon ? Tu peux tout à fait te nettoyer avec de l’eau, du savon et un gant de toilette si cela te suffit. Il faudra simplement veiller à bien te rincer. Attention, la toilette, ce n’est pas que le corps : veille aussi à ne pas oublier tes dents, tes oreilles, le coin de tes yeux…

Au-delà de l’hygiène, la toilette est un moment où tu te retrouves seul(e), plongé(e) dans tes réflexions et face à ce corps qui est le tien. C’est peut-être une corvée, mais peut-être aussi une sacrée expérience. Un peu comme si tu partais à l’aventure, pour acquérir de nouvelles connaissances… sur toi-même ! Des connaissances qui te serviront pour te sentir bien dans tes baskets… mais aussi pour rencontrer d’autres corps (dans tes relations amicales, amoureuses, sexuelles…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page