Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 2 janvier 2015

Alcool et drogues : les « mauvais amis » de la nuit

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

dangers-nuitCe soir, on est prêt à rejoindre nos amis pour partager un moment de plaisir, sortir au restaurant, dans un bar ou en boîte de nuit, en un mot aller faire la fête !! Un sentiment de liberté nous envahit, une envie de se « lâcher », de découvrir l’inconnu et de passer un bon moment ! Pour que la soirée soit réussie, prenons le temps de faire un petit tour d’horizon des risques et dangers qu’il vaut mieux éviter.

La nuit : la fête, la liberté et aussi les risques…

Lorsque la nuit tombe, un nouvel espace s’ouvre, un espace où tout semble possible. On pense avoir la possibilité de ne pas être vu ou reconnu et on peut alors essayer certaines choses que l’on ne fait pas le jour. La nuit c’est aussi le temps de la fête où l’on se rassemble entre connus et inconnus. C’est aussi souvent un moment où l’on veut faire tomber les interdits et où l’on a envie de dépasser les limites.
On a envie de s’amuser, de « s’éclater », de vivre de nouvelles sensations et émotions. On aime aussi pouvoir rire, « déconner » et délirer. Certaines personnes consomment de l’alcool ou encore d’autres drogues, pour faire comme les autres ou pour vivre de nouvelles expériences. La drogue et l’alcool mettent dans un état inhabituel, désinhibent, rendent moins timides et plus joyeux. Cela peut aider à aller vers les autres et à faire des rencontres, mais ce n’est pas sans risque.

Une mise en danger de soi et des autres

Consommer de l’alcool de manière excessive, ou prendre de la drogue, est nocif voire mortel.
Par exemple, si l’on boit de l’alcool trop vite et en trop grande quantité, on risque de passer le reste de la soirée à vomir 🙁 … Ou pire encore, de finir la nuit à l’hôpital le plus proche, suite à un coma éthylique.
Tous les alcools sont donc à consommer avec modération. D’autant plus si on les mélange entre eux ou si on les associe à d’autres produits. A long terme, le risque de développer une dépendance peut apparaître.
L’excès d’alcool et de drogues peut également entraîner de la violence : on peut devenir un peu « parano » ou agressif.

A haute dose, l’alcool et la drogue modifient la capacité de jugement et la perception du risque. On pense que l’on « gère » mais en fait pas du tout. On peut avoir la sensation d’être « tout puissant » et que rien ne peut nous arriver. Dans ces moment-là, on prend le risque de se retrouver dans des situations dangereuses, comme par exemple avoir des relations sexuelles non protégées (risque d’IST et de grossesse non désirée) ou encore conduire un scooter ou une voiture. Cela peut entraîner un risque de mort. Pensez au SAM, capitaine de soirée !

Les dangers peuvent aussi venir de l’extérieur, certaines personnes mal intentionnées peuvent vouloir vous causer du tort. A titre d’exemple, une drogue existe depuis quelques années, le GHB. Elle est présentée comme « la drogue du violeur ». Alors faites attention à ne pas laisser traîner votre verre n’importe où et gardez un œil sur vos amis.

Faire la fête, partager des bons moments entre amis, découvrir le monde de la nuit et vivre de nouvelles expériences pourquoi pas, mais restons vigilants et n’abusons pas de l’alcool ou d’autres substances psychoactives.
On peut aussi faire la fête sans se mettre en danger !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « Alcool et drogues : les « mauvais amis » de la nuit »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)