La famille

C’est dimanche !

image_pdfimage_print

Le dimanche est considéré dans la plupart des pays occidentaux comme le dernier jour de la semaine civile. En France, il est considéré comme une journée où l’on ne travaille pas. Défini comme étant le « jour de repos » par excellence, il peut être à la fois associé à une sensation de bien-être liée à l’absence de contraintes (horaires par exemple), ou au contraire à une sensation désagréable  liée à une impression de vide ou d’ennui.

Dimanche grasse mat’ :good:

Après une semaine bien remplie, le dimanche est traditionnellement un jour de repos. On peut se lever tard et attendre de se réveiller naturellement. C’est un des points positifs de cette journée : pouvoir écouter son rythme à soi. Ce n’est pas parce qu’on est jeune que l’on n’est pas fatigué, au contraire. Entre émotions fortes, bouleversements corporels, découverte de soi, on a bien droit à une journée de repos !

Dimanche lendemain de fête :wacko:

Quand on est sorti le samedi, le dimanche peut rimer avec mal de tête, grosse fatigue et mauvaise humeur, mais aussi avec échanges de sms pour débriefer sur la soirée. Un équilibre est parfois à trouver entre humeur plombée et débriefing. C’est aussi le moment où on peut apprendre à connaître ses limites à soi : « Aïe, j’aurais pas dû (boire, fumer, me coucher tard, avoir une relation sans préservatif …) ! »

Dimanche famille 🙁

Le petit frère qui veut squatter la console, les parents qui n’ont pas forcément envie de bouger, la tante qui s’invite, le propre du dimanche est d’être un moment où on se retrouve tous à la maison. Il y a souvent des petits rituels le dimanche, comme par exemple le diner improvisé du soir parce que tout le monde a la flemme de faire autre chose.

Articles similaires

Quand il y a des problèmes au sein de la famille, l’ambiance peut être tendue. Être ensemble ce jour-là peut devenir alors, pour certains, douloureux ou être source d’appréhension…

Pourtant, le dimanche peut aussi être le moment où parler de ce qui ne va pas… même si c’est dur. Chacun est plus disponible.

Dimanche devoirs :negative:

Dimanche, 17h, le jour baisse et il ne reste que quelques heures pour terminer (ou commencer) les devoirs de la semaine. Après un samedi courses-sortie mouvementé et la mollesse tranquille de la journée, il n’y a plus le choix : il faut s’y mettre !  C’est un peu stressant, mais le lendemain tout sera reparti pour encore une semaine.

Dimanche déprime 😥

Rien à faire, ennui, ambiance maussade à la maison, peur de retourner à l’école le lundi, le dimanche déprime existe aussi. Ce n’est pas une fatalité certes, mais ce n’est pas grave non plus. Cette journée est comme une pause dans « l’espace-temps » souvent bien rempli de la semaine. On peut alors se sentir un peu « bizarre », perdu, vaguement triste… Tout peut paraître « trop naze », on a envie de rien. Ce temps là est parfois nécessaire cependant, pour souffler et se retrouver un peu.

Parfois, il arrive que ce dimanche déprime soit précédé d’un samedi déprime, mais également suivi d’un lundi déprime… Lorsque cette déprime se fait de plus en plus présente, le dimanche peut être l’occasion de prendre le temps de parler, d’être écouté quand dans la semaine c’est difficile.

Fil Santé Jeunes est ouvert le dimanche. Passer un coup de fil, parler avec un adulte à l’abri des regards peut ouvrir des portes pour que ça change…

Un commentaire

  1. j’ai d’eforer ce livre car c’etait comique , interressant. j ai lue les de tome j ai prefere le premier car le deuxieme je n ai pas trop compris l’histoire 😆 🙂 😐 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page