Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 27 janvier 2017

L’exhibition sexuelle

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

choquéIl t’est peut-être arrivé d’assister à d’étranges scènes auxquelles tu ne t’attendais pas, et qui t’ont mises très mal à l’aise. En te promenant, en prenant les transports en communs, en surfant sur le net… quelqu’un a surgi en exhibant (montrant) ses organes sexuels. Cela t’a choqué-e, et t’a d’autant plus effrayé-e que tu ne t’y attendais pas. Ce type de comportement est ce que l’on appelle de l’exhibition sexuelle, et ce n’est pas permis par la loi. Mais qu’est-ce que c’est vraiment l’exhibition sexuelle ? Prend-elle d’autres formes ?

Choquer intentionnellement

L’exhibitionniste (souvent appelé –à tort- dans le langage courant « pervers ») prend du plaisir à surprendre, faire peur et choquer en montrant une partie de son corps ayant un caractère sexuel (parties génitales, fesses, seins). Classiquement, c’est l’homme nu sous son imperméable, qui surgit de nulle part et ouvre son imper devant nos yeux choqués.

On parle aussi d’exhibition sexuelle lorsqu’une personne (ou plusieurs) exécute des actes sexuels (masturbation, rapport sexuel) en public.

Il y a ce qu’on appelle atteinte à la pudeur (des victimes) et trouble à l’ordre public, c’est un acte puni par la loi.

Ce qui est condamné dans le fait de s’exhiber sexuellement, c’est le caractère intentionnel du geste.

Ainsi, si on se fait surprendre en train de faire l’amour dans sa chambre il ne s’agit pas d’exhibition sexuelle car c’est un acte partagé avec l’autre et réalisé dans l’intimité. Son but n’est pas de choquer d’autres personnes. Par contre si on fait l’amour devant sa fenêtre sans rideaux ou dans sa voiture, c’est-à-dire dans un lieu privé, certes,  mais accessible à la vue, on peut être condamné… Ce n’est pas la nudité qui est condamnée mais l’intention, c’est-à-dire celle d’une provocation délibérée. Le contexte et les motivations ont donc toute leur importance.

De l’intime à internet…

On l’a dit, la sexualité, tant qu’elle reste intime, consentante et privée ne présente aucun type d’infraction. L’exhibition sexuelle dans les espaces publics (rue, transports, parcs, piscines, stades etc…) est condamnée, mais qu’en est-il d’internet ? Internet est-il un espace privé ou public ?

Quand deux amoureux échanges sur les réseaux sociaux des photos sexy ou des sextapes les concernant, ce n’est pas de l’exhibition sexuelle car on est dans la sphère privée. En principe ces échanges personnels sont effectués à travers des sessions ou des comptes protégés par des mots de passe et des identifiants. Mais parfois les réseaux sociaux ne sont pas aussi privés qu’on le croit.

En effet, ces photos ou vidéos peuvent être exhibées aux yeux de tous sans que les auteurs en soient forcément conscients. Ainsi, publier ce type de contenu sur son « journal », sur son « mur » ou dans sa « story » pourrait relever de l’exhibition sexuelle. On devient ainsi exhibitionniste malgré soi ! Alors attention à bien régler les paramètres de confidentialité lorsque qu’on utilise les réseaux sociaux.

Internet c’est aussi un espace où les exhibitionnistes peuvent être en « chasse » de victimes. En entrant en contact avec des jeunes, des femmes (plus rarement des hommes) les exhibitionnistes essaient de créer un lien de confiance pour parvenir à se montrer nu par webcam à leurs victimes. La surprise et l’effroi ressentis peuvent être les mêmes qu’IRL. Le virtuel ne protège pas de tout, au contraire ! Là aussi, il faut être très prudent et accepter les demandes d’amis, de followers, de contacts… uniquement de personnes qu’on connaît vraiment.

Qu’en dit la justice ?

L’exhibition sexuelle est punie par la loi. C’est le caractère « public » qui constitue l’élément essentiel du délit. L’acte d’exhiber n’est pas incriminé en tant que tel mais parce que le spectacle est imposé à un public qui ne l’a pas recherché. Le même acte qui n’aurait pas été puni s’il avait été discret, devient délictueux s’il est public. Les sanctions peuvent aller jusqu’à 15 000 euros d’amende et 1 an d’emprisonnement.

Comment se protéger de l’exhibitionniste sexuel ?

Le propre de l’exhibitionniste c’est de surprendre. C’est là qu’il puise sa source de plaisir. En effet, les exhibitionnistes sont des personnes qui souffrent de pathologie mentale et qui ne peuvent accéder au plaisir sexuel qu’en surprenant les autres.
Il devient donc difficile de s’en protéger car par définition, on ne peut anticiper un effet de surprise.

En revanche, ce qu’il est important de savoir c’est que ces personnes sont rarement agressives ou violentes. Bien souvent elles ne recherchent que l’effet de surprise et s’enfuient ensuite. Dans tous les cas, si tu devais un jour croiser la route d’un exhibitionniste, le mieux est de l’ignorer et de rapidement t’éloigner (on ne sait jamais à qui on a à faire tout de même !).

Suite au choc qu’a provoqué la vue de son sexe, tu risques de repenser à la scène pendant les jours qui vont suivre et ressentir une sensation très désagréable et déstabilisante. C’est normal. Ce que tu viens de vivre peut s’apparenter à un traumatisme (un choc) car cette image a fait effraction dans ta pensée (c’est-à-dire qu’elle est entrée de force dans ta tête alors que tu n’y étais pas préparé-e).

Pour soulager ce choc, n’hésite pas à en parler autour de toi. Mettre des mots sur ce que tu as vu va permettre d’apaiser l’effet traumatique.

Et si jamais tu as l’impression que l’exhibitionniste sévit souvent dans le même quartier, n’hésite pas à aller porter plainte, accompagné-e de tes parents si tu es mineur-e.

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « L’exhibition sexuelle »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)