Premières fois

La virginité, qu’est-ce que c’est ?

image_pdfimage_print

première foisLa virginité peut être envisagée à travers deux dimensions : l’une anatomique, l’autre relationnelle. Ces deux dimensions sont liées mais parfois la frontière est floue entre la virginité au sens anatomique (voire médical), et la virginité au sens relationnel à l’occasion d’une expérience sexuelle partagée. D’une façon générale, ce mot désigne l’état d’un homme ou d’une femme qui n’a pas connu de relations sexuelles.

D’un point de vue anatomique

Dans le langage médical la virginité se définit par la présence de l’hymen chez la jeune fille. L’hymen est une petite membrane (fine peau) de forme et d’épaisseur variables, située à l’entrée du vagin de la jeune fille. Cette membrane est percée comme un anneau afin de laisser s’écouler le sang des règles. On parle de « perte de virginité » lorsque l’hymen est rompu, qu’elle qu’en soit la cause (accidentelle, naturelle, ou suite à un rapport sexuel). La rupture de l’hymen n’est donc pas toujours liée à une relation sexuelle avec pénétration.
La virginité chez le garçon n’a bien-sûr rien à voir avec cette histoire d’hymen ! Anatomiquement, les garçons n’ont rien qui permettent de « voir à l’œil nu » qu’ils ont perdu leur virginité. La notion de virginité est liée uniquement au fait qu’ils n’ont pas connu de relations sexuelles.

Virginité et culture

Dans certains contextes culturels et religieux, la présence de l’hymen (qui représente symboliquement la pureté) comme preuve de la virginité chez la jeune femme, est nécessaire pour que celle-ci puisse épouser un jour un homme. Ce qu’on oublie souvent de préciser (surement parce que ce n’est pas visible à l’œil nu) c’est que les garçons ont généralement l’obligation aussi d’arriver vierges au mariage.
Ces traditions comprennent parfois des rituels de vérification de la virginité qui peuvent être mal vécues ou compromettant pour certaines femmes. Il arrive donc que certaines d’entre elles aient recours à une hyménoplastie, c’est à dire la reconstruction chirurgicale de l’hymen.

D’un point de vue relationnel

Articles similaires

Sortie du cadre médical, la virginité devient une notion plus difficile à expliquer. Car, si on part du principe que la virginité concerne ceux et celles qui n’ont jamais eu de rapports sexuels, on peut se demander ce qu’on entend par « rapport sexuel ». Là aussi la frontière est floue entre les différentes pratiques sexuelles.
Qu’en est-il de la fellation ou de la sodomie qui comprend une pénétration mais qui laisse l’hymen intact ? Qu’en est-il des rapports sexuels entre filles qui se passent sans pénétration mais qui pourtant sont bien des rapports sexuels ? Finalement, il semble que la virginité puisse être à « géométrie variable ». Ce qui compte après tout, c’est de pouvoir être au clair avec ce que chacun comprend de ce mot. Quelle que soit la définition que l’on a des « rapports sexuels », on ne sera plus vierge après une expérience sexuelle partagée avec un ou une partenaire.

8 commentaires

  1. bonjour à tous,
    Lors d’un rapport sexuelle non protégé qu’elles sont les implications psychologiques et un garçon peut-il avoir des maladies?
    Merci de bien vouloir répondre.

  2. :heart: bnjr mon copain a penetre sans que je le sache mais comment j;peux savoir si je suis vierge ou pas

  3. bjr j aimerai savoir j ai eu mon 1er rapport sexuel avec mon copin en pratiqant la sodomino il ma pénetre analement pour proteger ma vierginité j aimerai savoir est ce que je suis vierge ??

  4. A chaque rapport sexuel avec ma petite amie j’ai l’impression qu’elle est vierge car j’ai des difficultés à la pénétrer et je suis obligé toujours d’acheter un lubrifiant pour nos rapports sexuels.
    cela est du à quoi?

  5. Bonjour
    Mon petit-amie et moi avons « prévu » d’avoir notre 1er rapport …en avril , pour mon anniversaire. Bien que nous soyons très excités à cette idée , car on se voit rarement et qu’on désir franchir le pas .De plus , il a déjà une certaine expérience que je n’ai pas .Je souhaiterai en savoir plus avant ce premier rapport mais je ne sais pas trop par où commencer .Je finis par cette question : Notre relation peut elle être un problème du fait qu’il soit déjà majeur ( 22 ans ) et moi non (16 ans ) , au yeux de la loi principalement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page