Maltraitances

Je suis maltraité-e

image_pdfimage_print

maltraitanceCoups, gifles, humiliations, sévices, insultes, rejet, ignorance, brimades…. La maltraitance, qu’elle soit physique ou psychologique, au sein de sa famille, le fait de ses parents, ou de ses camarades, ça fait mal. C’est pour ça en outre qu’elle est interdite par la Loi et condamnable.

Je suis maltraité-e par mes parents

Être victime de violences par un de ses parents quel que soit notre âge, c’est terrible. Comment les personnes qui sont censées nous aimer le plus au monde et nous protéger peuvent nous infliger de tels supplices ? Il arrive même parfois qu’on soit maltraité par un ou plusieurs de ses frères et sœurs.

Quand la violence est insidieuse, psychologique et que l’on grandit avec, on ne se rend pas toujours compte qu’il s’agit de maltraitance parce qu’on n’a pas les mêmes repères que les autres. Pour nous c’est la norme. Mais, avec la maturité et quand on compare avec les familles des copains, on prend conscience que c’est très grave et pas normal.

Prisonnier de toute cette violence et humilié, on ressent de la colère, de la honte, de l’insécurité, de la désillusion, et souvent un profond désarroi. Pourquoi moi ? Pourquoi on me punit ? Qu’ai-je fait pour le(s) décevoir ? Pourquoi l’autre (parent) ne me protège t-il pas ? Dois-je le/les dénoncer alors que je les aime ? Que leur/lui arriverait-il ? On ne se sent mal aimé, l’estime qu’on a de nous et notre confiance en soi sont détruites. On ne se sent pas portés, tenus, aidés pour avancer dans la vie et grandir. Plus on se sent maltraité, plus on essaye d’être parfait pour enrayer les violences et enfin se sentir aimé.

La maltraitance entre les parents (conjugale)

Quand un parent tape sur l’autre, le dénigre, le rabaisse, le brime physiquement ou moralement, l’impact sur nous est très éprouvant. Toucher à son père, à sa mère c’est comme toucher à soi-même. Quand on n’est qu’un enfant ou un ado et qu’on assiste impuissant à de tels événements, on se retrouve souvent dans un conflit de loyauté : dois-je prendre parti contre celui/celle qui maltraite ? Dois-je le/la dénoncer alors que lui/elle ne m’a rien fait ? Comment le/la défendre ? Souvent on se sent désarmé, seul (avec ses frères et sœurs si on en a), avec de multiples questions en tête. A qui peut-on en parler ?

Je suis maltraité-e par mes camarades

Parfois au collège, au lycée, à la piscine, au sport, on est victime de brimades (humiliations, coups, isolement…) de la part des autres. Ça peut aller jusqu’au harcèlement. Triste, fragile et seul-e, c’est souvent la peur au ventre qu’on y retourne avec l’espoir qu’un jour ça s’arrête. Tellement rabaissé, on a parfois le sentiment de ne rien valoir ; pire, de mériter ce qui nous arrive. Alors avec un tel manque d’estime de soi, la peur des représailles, la crainte que ça s’envenime, comment oser alerter les adultes, comment leur faire confiance ? Ne sont-ils pas censés nous protéger ? Comment arriver à grandir face à de tels obstacles.

Je me maltraite

Parfois c’est soi-même qu’on violente. C’est comme ça c’est plus fort que nous. C’est comme si se maltraiter permettait de maîtriser la souffrance qu’on ressent et ne plus la subir. Ça peut prendre différentes formes : scarifications, tentatives de suicide, négligences physiques, se cogner, casser des objets. S’infliger de telles violences a probablement un sens. Elle est le signe en tout cas d’une immense souffrance et d’une grande fragilité. Alors comment sortir de cette violence, de ce sentiment d’enfermement ?

Comment s’en sortir

Parler de la maltraitance qu’on subit c’est très difficile. On a envie d’être pris au sérieux, d’être cru, compris. On a besoin de compassion, de soutien. Mais on a peur d’empirer la situation et qui acceptera de croire que notre père, notre mère ou notre meilleure amie nous humilie quotidiennement, et que c’est devenu insupportable ?

L’important en premier lieu est de se dire que toute maltraitance physique ou psychologique est interdite par la Loi et qu’il est légitime et important de demander de l’aide auprès d’un adulte en qui on a confiance : une tante, une grand-mère, un prof, le CPE, l’infirmière scolaire… Après, il est aussi possible de contacter des professionnels de santé qui sauront nous écouter et nous orienter vers les bons relais, comme Fil Santé Jeunes au 0800 235 236, ou Allô Enfance en Danger au 119.

Articles similaires

55 commentaires

  1. Bonjour,
    Depuis toujours je me fais taper par ma mère des que je fais quelque chose qui ne lui plaît pas, même si des fois ça n’a pas de sens. Aujourd’hui j’ai 12 ans et quand j’étais petite je vivais chez ma grand mère dans un autre pays et je ne dormais pas, je restais réveillée jusqu’à 4, 5 heures du matin parce que ma mère me disait qu’elle allait bientôt arriver et je l’attendais dans le salon dans le noir toute la nuit.
    Quand j’ai eu 8 ans, en 2019 on a déménagé en France et j’ai eu un petit frère en 2020 qui se fait lui aussi maltraiter maintenant des qu’il fait quelque chose de mal.
    Le pire c’est que qd elle nous tape elle fait comme si de rien était 10min après pour faire en sorte que je puisse pas lui en vouloir, et qd je la confronte elle me dit « bah vas y porte plainte contre ta mère, ils vont te changer de famille toi et ton frère et je vais aller en prison, c’est ce que tu veux ? ».
    Et le plus horrible dans tout ça c’est qu’elle nous aime mon frère et moi et je peux rien faire. Je me suis toujours dit que tout le monde vit ça et que c’est normal parce qd j’en parle à mon amie (évidemment sur le ton de la rigolade) elle en rigole aussi.
    Mes parents sont séparés et sont tous les deux en couple maintenant et le copain de ma mère ne fait rien pour l’arrêter

    1. Bonjour Domi,
      Ce que tu évoques est grave et nous ne pouvons pas rester sans rien faire. Personne n’a le droit de te frapper, pas même ta mère. Les adultes autour de toi doivent te protéger. Afin de comprendre ce qui se passe et comment aider tout le monde à aller mieux ce serait bien que tu appelles le 119. Si les appeler est trop compliqué pour le moment pour toi tu peux aussi les contacter par chat’https://www.allo119.gouv.fr/besoin-daide?tchat=1#tchat. Les professionnels du 119 pourront faire le point avec toi sur ta situation, t’écouter et t’aider à trouver des solutions pour que tu sois mise à l’abri.
      C’est important que tu puisses parler de ce qui se passe pour toi et pour ton frère.
      Prends soin de toi.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  2. Bonjour .
    Comme vous pouvez le comprendre si vous lisez ce message,j’ai une situation de vie désastreuse à cause de mon enfance rendue impossible par ma mère:
    -Cela a commencé j’avais 2 ans et ma soeur aînée avait 6 ans.C’était en 2011 et a duré j’usqu’en 2015.Ma mère nous mettait ma soeur et moi à terre avec des insultes et des coups (c’est le premier souvenir de ma vie que celui ou ma soeur ce faisait mettre a terre par ma mère) .J’ai une 2eme grande soeur qui elle ne pouvait que regarder.Finalement ma mère c’est fait crier dessus par un autre adulte et elle a arrêter physiquement (mais pas moralement ) entre temps j’ai eu deux petites soeurs jumelles. J’ai 13 ans et je vais entrer en 3eme et en 6eme je me suis fait menacer d’aller en internat car j’avais parlée a l’assistante sociale du college et que ma mere a pris contact avec elle car l’assistante a envoyé un message a mon pere et que celui-ci l’a dit à ma mere
    -Ma soeur qui n’est pas l’aînée c’est déjà fait menacée aussi par mon pere de se faire tabasser car elle lui a dit « Je ne suis pas votre esclave! » J’ai pensée plusieurs fois a fuir mais j’ai peur que le même schéma se dessine pour mes petites soeurs. JE SUIS A LA LIMITE DE LA DEPRESSION ! QU’EST-CE QUE JE DOIS FAIRE ?

    1. Bonjour,
      Tu exprimes très bien ce que tu ressens et ce que tu vis. Personne n’a le droit de te frapper, t’humilier ou t’insulter. Ce serait important que tu puisses parler de nouveau de ce que tu vis avec un adulte de confiance. L’espace commentaire n’est pas un espace d’échange. Tes questions sont importantes et méritent une réponse. Tu peux contacter le 119 pour échanger sur ces sujets avec eux. Si tu as envie de discuter avec un professionnel de santé de l’équipe, tu peux également nous joindre par téléphone au 0800 235 236, par chat’ ou dans notre espace : « Pose tes Questions », accessible depuis notre site. Notre dispositif est anonyme, gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 09h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas !
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  3. Bonjour j’ai 14 ans et depuis que mon père est mort c’est à dire mes 8 ans ma mère l’harcèle avec l’école j’ai aujourd’hui 15 de moyenne et évidemment ça ne lui suffit pas alors elle me rabaisse tout les jours me dit que je suis une me**de que j’aurais jamais dut naître, que c’est m’a faute si mon père est mort que je suis une co**asse et une sal*pe et bien sur j’en passe . Elle me prive aussi de téléphone depuis un mois et me prive de sortie d’ailleurs ça fait une semaine qu’elle m’empêche d’aller à l’école . Comme je n’ai aucun contact avec mes amies je prend le téléphone pour leur parler depuis 1 ans et bien sûr ça ne lui plait pas donc elle en viens au main et me frappe pratiquement tt les jours (je reconnais que ce n’est pas bien de faire ça mais c mon seul moyens d’avoir des relations sociales ) ensuite el’e m’a déjà menacé de me tuer et pendant 2ans j’ai dormis avec un couteau sous la couette car j’avais peur et m’a plusieurs fois menacé de dire à mon grand-père de me tabacer d’ailleurs c déjà arrivé. Enfin bref j’en passe …. j’hésite à appeler une assistante social mais étend donner qu’elle ment et fait du cinéma à tt le monde j’ai peur que l’ont me crois pas …. Voilà merci d’avance

    1. Bonjour Emma,
      Tu fais part d’une situation très violente que tu subis en ce moment. Ces violences sont formellement interdites par la loi. Personne, ni même ta mère, n’a le droit de te frapper ou t’insulter.
      Il est important que tu puisses trouver du soutien auprès d’adultes pour sortir de cette violence. Pour cela, nous t’invitons fortement à appeler le 119 (numéro de l’enfance et de l’adolescence en danger). Si tu n’as pas accès à un téléphone, tu peux aussi faire part de ta situation sur ce formulaire en ligne : https://www.allo119.gouv.fr/recueil-de-situation
      Compte tenu de ce que tu évoques, nous sommes dans l’obligation d’agir pour te protéger.

      Tu peux également nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’, afin que l’on puisse t’aider à trouver des solutions. Notre dispositif est anonyme et gratuit, ouvert tous les jours de 09h à 23h, 22h pour le chat’.
      N’hésite pas, nous sommes là pour toi.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

      1. Bonjour,
        Tu décris une situation de violence au sein de ta famille. Personne, ni même ta mère, n’a le droit de te frapper. Si tu as envie de parler davantage de la situation que tu as vécu, tu peux nous contacter sur le chat’ ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas !
        L’équipe Fil Santé Jeunes

    2. Bonjour Emma,je comprend moi aussi ma mère me mailtraite depuis que mon père est mort a mes 3 ans et demis
      elle me frappe ce qui me fait saigner et elle m’insulte tout le temps et même si j’ai 17 de moyenne générale en 6eme sa ne lui suffit pas
      et aussi j’ai un beau père que je ne supporte pas bref ma vie n’est pas super quoi
      Et aussi sa fait pas longtemps que j’ai des bagues eu dents donc ducoup sa me fait mal donc je ne peux pas trop parler mais ducoup ma mère croivent que je fait la gueule alors que pas du temps

      1. Bonjour,
        Tu fais part d’une situation de violence que tu subis au sein de ta famille. Cette violence est en effet formellement interdite par la loi. Personne, ni même ta mère, n’a le droit de te frapper. Il est important que tu ne restes pas seule avec ça, et que tu puisses trouver du soutien auprès d’adultes pour sortir de cette situation. Pour cela, nous t’invitons à appeler le 119 (numéro de l’enfance et de l’adolescence en danger). Si tu n’as pas accès à un téléphone, tu peux aussi faire part de ta situation sur ce formulaire en ligne : https://www.allo119.gouv.fr/recueil-de-situation

        Tu peux également nous contacter directement pour en parler. Nous te proposons, afin d’y réfléchir ensemble et peut-être trouver des solutions, de nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’. Notre dispositif est anonyme et gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
        L’équipe Fil Santé Jeunes

  4. Bonjour

    J’ai 17 ans et je vis dans une famille nombreuse de 7 personnes. J’ai 2 grands frères (22 et 24 ans) et 2 soeurs (une de 28 et l’autre de 13 ans).
    Mes parents me rabaissent pratiquement tout les jours quand je ne fais pas ce qu’il veulent. Ils disent que je suis inutile, que je ne fou rien et que je suis une incapable (sans compter les comparaisons multiple à des enfants d’ami proche). Ma mère m’a même déjà souhaité la mort, et mon père a déjà dit que moi et mes sœurs serions la cause de sa mort.
    Je ne suis pratiquement plus du tout proche d’eux. Les seules conversations que j’ai avec mon père c’est quand il me rabaisse et me crie dessus.

    Évidemment, il y a beaucoup de favoritisme aussi. Mon père est très sexiste, et pense que la femme devrait s’occuper des taches ménagères. Ce qui fait que quand la maison est mal rangé ou qu’il y a de la vaisselle, c’est toujours à moi (ou à l’une de mes 2 sœurs) de s’occuper des taches ménagères. Par contre, mes 2 frères ne sont jamais blâmé sur ça, ils font tout ce qu’ils veulent.
    A mon anniversaire dernier, mon père ne m’a même pas souhaité bon anniversaire et ne m’a rien acheté. 1 mois plus tard à l’anniversaire de mon frère, il lui a offert une trottinette électrique.
    Je ne sors pratiquement jamais de ma chambre, je suis tout les jours enfermé chez moi, je suis obligée à chaque fois de me débrouiller seule que ce soit pour ranger, mes devoirs, l’école, me faire à manger etc …
    Évidemment je n’en peux plus et j’aimerai que ça change. Je songe véritablement à partir une fois mes 18 ans, mais mes parents pourraient s’y opposer comme il le font avec ma grande sœur de 28 ans …

    1. Bonjour,
      Tu fais part d’une situation qui te fait beaucoup souffrir. Si tu souhaites en parler avec un professionnel de santé de l’équipe, tu peux nous contacter sur le chat’ ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
      Si tu as envie d’avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes, tu peux également poster un message dans notre Forum.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

  5. Bonjour,
    Moi et mon frère nous nous faisons maltraiter au quotidien par notre père cela dure depuis 7 ans maintenant il nous frappe pour la moindre des choses (il frappe aussi notre mère quand elle s’interposer quand elle nous defend)et nous fait subbir un tat de corvet a la maison comme faire la cuisine ou faire le ménage ect.. mais le pire de tout cela il a une entreprise dans lequel il nous fait travailler pendant tout les vacances et les week-ends et si on refuse d’y aller il nous frappe

    1. Bonjour
      Tu décris une situation de violence très grave au sein de ta famille. Ton message nous inquiète. Personne n’a le droit de te frapper, ni même ton père. Il est donc très important que tu ne restes pas seul.e avec ça, et que tu puisses te confier à un adulte. Avec ton frère, vous avez besoin d’être aidés et protégés.

      Dans un premier temps, nous te conseillons de contacter le 119 pour prendre conseil auprès d’eux. Tu peux, si tu ne te sens pas capable de les appeler, signaler ce que tu vis par internet sur leur site : https://www.allo119.gouv.fr/recueil-de-situation

      Tu peux également nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’, afin que l’on puisse t’aider à trouver des solutions. Tu peux également passer par l’espace « Pose tes Questions » ou nous contacter sur le chat’, accessible depuis le page d’accueil du site. si l’écrit te convient mieux. Notre dispositif est anonyme et gratuit, ouvert tous les jours de 09h à 23h, 22h pour le chat’.
      N’hésite pas, nous sommes là pour toi.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

  6. Bonjour,
    J’ai un ami a moi qui se fait maltraiter quotidiennement par son père pour la moindre erreur est-ce que c’est possible que vous lui veniez en aide merci .

    1. oui tu peux l’écouter ou en parler a un adulte mais si tu as peur tu peux le conseiller et surtout n’oublie pas que ce n’ai pas de ta faute

    2. Tu peux aller voir l’infirmière de ton établissement scolaire et lui demander d’avoir une discussion avec ton ami car il ne va pas très bien ou tu peux appeler un numéro d’urgence en spécifiant que c’est pour un ami.

  7. bonjour
    moi j’ai le diabète depuis l’âge de 2ans et depuis que j’était censé prendre mon indépendance a l’âge de 12 13 ans ma mere me maltraite pour des hyperglycémie qui ne sont même pas de ma faute idem pour les hypoglycémie et au moment ou je vous parle elle met la pression sur mon pere pour qu’il me frappe ou sinon elle s’énerve et se sépare de lui (violence sous contrainte) des que je lui demande de me laissé un peu seul pour me gérer elle me laisse dehors pour la nuit et la journée en tee shirt sous la neige j’y est passé plusieurs fois et moi je me dit que vu que j’ai 17 ans ca va bientôt terminé mais au contraire ca empire
    Je ne sais plus quoi faire

    1. Bonjour,
      Tu témoignes d’une situation violente. Nous te rappelons que personne n’a le droit de te frapper ou maltraiter, pas même tes parents. Dans l’espace commentaire nous ne pouvons pas véritablement te proposer un échange. Si tu as envie de parler un peu de ce que tu vis et que l’on cherche ensemble ce qui pourrait t’apporter de l’aide, tu peux nous joindre par téléphone au 0800 235 236, par chat’ ou dans notre espace : « Pose tes Questions », accessible depuis notre site. Notre dispositif est anonyme, gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 09h à 23h (22h pour le chat’). Tu peux également contacter le 119 qui est un numéro spécialisé pour les enfants (ados aussi) qui vivent des situations de violences.
      Prends soin de toi !
      L’équipe Fil Santé Jeunes

    2. Tu dois parler de ta situation a quelqu’un d’extérieur, tu ne peux pas rester dans cette situation et les émotions influent bcp sur ton diabète essaye de voir une assistante socialde ton école ou un professeur à qui tu peux parler ou les associations ne reste pas comme ça, tu ne feras pas de mal à ta mère plus qu elle ne t’en fait aujourd’hui, ton récit me peine et j’ai un fils de ton âge alors ça me touche

  8. bonjour
    mes parent sont actuellement séparer depuis un ans . mon père me traite plutôt bien mais sur le papier je suis censé vivre en une semaine sur deux . ma mère ma maltraite psychologiquement . elle parle sens cesse mal de mon père devants moi , al vie chez elle est déplorable ( hygiènes ) et je me fait souvent grondé pour un oui ou pour un nom . elle met tout sur le dos de mon père , joue avec nos sentiment et elle s’abille en plouc pour allée me voir au travail sans prévenir personne . je vais chez ma mère qu’un week end sur deux et c’est Deja l’enfer . elle ne veut rien payer pour moi quant je suis chez mon père alors que je ne vie pas chez elle ( nourriture etc … equivalent a une pension normal ) et donc mon père veut que je retourne en une semaine sur deux chez elle . de plus , depuis chez elle , vue qu’elle est en campagne , j’ai besoin d’un véhicule pour au moin aller a la gare et avec ma mère , je n’ai aucune stabilité pour être sur d’aller tout les jour a l’école / travaille a l’heure a cause de ça et le fait qu’elle dit avoir mal au dos ( ce que je pense elle simule ) . de plus , plus d’une fois , elle me ment , me trahit et je n’ai plus confiance en elle a cause de cela .si l’année prochaine je dois retourner chez ma mère , je ne sais pas comment je vais faire et je suis totalement perdue . elle ne veut pas payer de pension et j’ai Deja essayer de la raisonner pour qu’elle prenne ses responsabilité mais rien . quelle sont les solution qui s’offre a moi ? merci de répondre et de m’aider , je suis totalement perdue …

    1. Bonjour axel,
      Tu fais part d’une situation qui te fait beaucoup souffrir. Si tu as envie d’en parler avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes, tu peux nous joindre par téléphone au 0800 235 236, par chat’ ou dans notre espace : « Pose tes Questions », accessible depuis notre site. Notre dispositif est anonyme et gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 09h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas, nous sommes là pour toi !

      Si tu as envie d’avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes, tu peux également poster un message dans notre Forum.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

  9. Bonjour,
    J’ai 17 ans,Je me fait maltraité par mon père ,pour tout et n’importe quoi,il ne me supporte vraiment plus alors que je ne sors pas de ma chambre,il s’énerve que sur moi et me frappe souvent,j’ai souvent des bleus j’en ai un peu partout,il fait que de me rabaisser,je ne supporte plus la situation j’ai plus la motivation de travailler,je vais rater mon bac à cause de lui mais en même temps j’arrive plus a tout supporter,ça fait maintenant 5ans que je vis cette situation mais ils je viens de me rendre compte que je n’en peux plus mais en même temps je veux pas quitter ma soit disante « famille »,je sais vraiment pas quoi faire,il est énorme je peux vraiment rien contre lui,il me fait très mal je vous jure jppp

    1. Bonjour Irumiii,
      Tu fais part d’une situation très violente que tu subis en ce moment même. Cette violence est formellement interdite par la loi. Personne n’a le droit de te frapper, ni même tes parents.

      Maintenant, il est important que tu puisses trouver du soutien auprès d’adultes pour sortir de cette violence. Pour cela, nous t’invitons à appeler rapidement le 119 (numéro de l’enfance et de l’adolescence en danger). Si tu n’as pas accès à un téléphone, tu peux aussi faire part de ta situation sur ce formulaire en ligne : https://www.allo119.gouv.fr/recueil-de-situation

      Ne reste pas seul.e avec ta souffrance.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

  10. Bonjour à vous,

    Ma meilleure amie de 18 ans (depuis début mars 2020) subit des violences psychologiques incessantes de la part de ses parents et de son grand frère, mais surtout de sa maman, la personne la plus problématique dans l’histoire. Cette dernière la rabaisse constamment, la critique pour tout et n’importe quoi, la menace, lui lance des regards noirs si elle a le malheur de dire quelque chose « de travers », lui dit toutes sortes de choses très dures à entendre en tant que meilleure amie (j’ai également 18 ans). Sa maman a également le « talent » de se faire passer pour la victime en se victimisant auprès de ma meilleure amie mais aussi auprès de son mari (le père de mon amie), de son fils (le grand frère de mon amie) et de tous les autres gens de son entourage. Ma meilleure amie est toujours la vilaine, la méchante, l’enfant boulet, la catastrophe, la source de tous les problèmes et elle ne sert à rien, ne mérite rien (même pas de la moquette pour mieux isoler sa chambre). Elle est tout de même très bonne élève (depuis toujours), a eu son bac haut la main (mention bien, ce n’est pas rien vu l’ambiance familiale), a des 20 en langues mais c’est toujours pas suffisant, c’est nul, c’est mal … Son père ne prend pas parti, tout comme son frère qui peut lui serrer très fort les poignées et la plaquer contre les murs tout en lui hurlant après pour défendre sa mère (après une nouvelle plainte de sa « mère »).
    Elle est suivit par une psy, elle prend des médicaments (parfois) mais ce n’est plus suffisant, elle est déjà allée dans une sorte de maison de repos mais elle doit toujours revenir chez elle, dans cet environnement où personne ne l’a soutient. Elle dort également très mal, fait des nuits blanches, sa mère faisant exprès de passer l’aspi à 7h du matin dans sa chambre et à proximité, à sortir les casseroles alors que sa chambre est à côté de la cuisine … La dernière fois qu’elle est venue chez moi, elle a dormi non-stop de minuit à 10h30 (son plus long sommeil depuis très très longtemps …).
    Elle ne sait pas trop comment s’en sortir, comment partir, comment prouver les rabaissements et les mots très fortement de travers (sa parole sera forcément remise en question par sa mère, pour encore la rabaisser et la faire passer pour une folle), comment vivre loin de cet environnement toxique et absolument pas propice à sa première rentrée prochaine en fac de langue (choix d’ailleurs critiqué par ses parents, qui voulaient la forcer à faire médecine, comme ils l’ont fait avec son frère qui n’aime pas ses études de médecine mais qui se tait sur ce point là). Je lui ai conseillé de tout noter (ça va être remis en cause, on va dire qu’elle ment, qu’elle invente), d’enregistrer … Elle veut prendre un chat pour ne plus être seule chez elle mais même ça, c’est critiqué et ça va être problématique.

    Je poste ce message ici pour demander de l’aide pour elle qui est perdue et qui ne sait plus quoi faire, qui appeler, qui voir. Elle m’a parlé des appartements thérapeutiques mais l’obtention des logements en région parisienne doit sûrement être compliqué. J’ai un peu peur, elle me parle de garder son téléphone s’il lui arrive quelque chose.

    Elle ne part pas en vacances cet été donc pas de moyens de se changer les idées et je suis actuellement partis en Haute-Savoie, je ne suis pas donc pas en Région Parisienne.

    Merci de vos futures réponses.

    1. Bonjour,
      Tu décris une situation de violence au sein de la famille de ton amie qui semble durer depuis longtemps. Tu t’inquiète pour ton amie et c’est normal. Personne n’a le droit de l’insulter ou la rebaisser, pas même ses parents. Si tu souhaites échanger sur cette situation qui te préoccupe avec un professionnel de notre équipe, tu peux nous joindre par téléphone au 0800 235 236, par chat’ ou dans notre espace : « Pose tes Questions », le dispositif est anonyme et gratuit. N’hésite pas !
      Tu peux également transmettre notre numéro à ton amie.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  11. Bonjour j’ai besoin de savoir quoi faire car à chaque fois que je fais la moindre chose « mal » selon mes parents (par ex: ne pas faire mes devoirs par oubli) il me frappe ou il me traite d’une enmerdeuse, à un moment donné j’en ai eu tellement que j’ai commencée à me mordre la main svp aidé moi

    1. Bonjour,
      Bonjour Noura99,
      Tu nous fais part de la situation difficile que tu vis en ce moment. Tu as raison de demander de l’aide. Tes parents n’ont absolument pas le droit de te frapper ou de t’insulter. Afin que l’on puisse chercher des solutions ensemble, nous t’invitons à nous contacter directement pour en parler. Tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », ou pour une réponse immédiate nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’, le dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas ! Nous attendons de tes nouvelles.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  12. bonjours j’ai 13 ans et demi je vie avec ma tante, depuis 2 ans et demi. j’ai quitter mon pays a 10 et demi pour vivre avec elle je vie sans ma maman mes sœurs je souffre, j’en peux plus par exemple ojd elle ma taper violament a plusieurs reprise et a dit qu’elle aller le faire toute la journée, que je suis bête comme ma mère qui a laisser mon pour aller avoir un enfant avec un autre homme. je viens vers vous pour que vous puisez m’aider le plus rapidement genre aujourd’hui et que je puisse quitter cette maison

    1. Bonjour,
      La situation que tu décris nous préoccupe. Il est important que tu ne restes pas seule avec tout cela. Nous t’invitons à nous contacter pour que nous puissions en parler et chercher ensemble comment t’aider. Tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », nous contacter par chat’ ou nous appeler au 0800 235 236. Notre dispositif est anonyme et gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat).

      Nous te conseillons également de contacter le 119 qui est le numéro national de l’enfance en danger. Les professionnels de cette ligne pourront te proposer des solutions pour te permettre de sortir de cette situation. N’hésite pas à les solliciter.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

    2. T’es tu déjà disputé(e) avec ta tante ?Dis-lui par exemple si elle continue que c pas ta faute si tu est éduqué par elle! Il faut que tu hose tu sais et c pas une bêtise de lui dire ça !Te laisse pas faire ! Je sais combien c dûr de pas vivre comme un(e) ado normale mais tu dois te battre et si tu a des enfants plus tard,donne-leur tout l’inverse de l’éducation qu’on t’a donné(e) et surtout parle de ta situation !Tu peux le faire !

  13. Il vous est arrivé un jour d’être maltraité par votre proffoeun ou un de vous parents qu’est-ce que vous avez ressent.
    Quelqu’un pour me aider

  14. voilà j’ai 16ans jai ete battu physiquement étant plus jeune mais maintenant c’est moralement mes parents me rabaisse constamment maintenant je suis en internat la semaine mais je rentre chez moi le week end et je n’ai pas le droit de sortir de ma chambre à part pour manger bref maintenant je suis dépressive et j’ai clairement envie de suicide je ne sais plus comment faire pouvez vous m’aidez ?

    1. Bonjour,
      Ton message nous inquiète. Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions »,ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’).
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  15. j’ai 16 ans mon père boit tout les jours est le soir après manger quand il a bien but il me reparle de ma mère qui est décédé il n’y a pas longtemps je déprime a rester a la maison a faire toute les corvée pendant que lui il travaille est revienne est commence a boire mon copain a 18 ans est j’aimerais partir chez lui car il fait tout pour que je sorte un peut mon père ne veux pas mais de-fois il arrive a convaincre mon père de me laisser sortir c’est rare mais voila moi je suis chez moi est je déprime de plus en plus je vais finir par fuguée

    1. Bonjour,
      La situation que tu décris semble très difficile à vivre. Il est important que tu ne restes pas seul avec tout cela. Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions »,ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat).

      L’équipe Fil Santé Jeunes

  16. j’ai 17 ans et je vis un enfer avec ma tante elle passe son temps à m’insulter, m’humilier devant mes amis et dit des choses fausses à ma mère pour qu’elle me frappe et me gronde aussi des fois j’ai envie de fuguer mais je me retiens toujours qu’est-ce que je peux faire pour que la situation s’arrange entre nous?

    1. Bonjour, ce que tu traverses est difficile nous te proposons de nous contacter au 0 800 235 236 ou sur le chat pour échanger. Si tu préfères tu peux également nous écrire dans notre espace « Pose tes questions » A bientôt L’équipe Fil Santé Jeunes

  17. J’ai 18 ans mon beau père m’a virer de chez moi en me menacent de me planter avec le plus gros des couteaux de la cuisine je sais plus quoi faire je suis en terminale je dois absolument passzr mon bac mais la je peux plus je peux pas travailler j’y penses tout le temps je peux plus rentrer chez ma mere a cause de mon beau père et mon père habite pas dans la ville ou je suis au lycée (je suis au lycée à montpellier il habite Perpignan) du coup je suis perdue je voulais savoir si des aides existaient, si je pouvais habiter autre part j’ai pas d’argent je peux pas me prendre un appart je peux pas travailler en meme temps que je lycee meme si je voulais prendre un appart j ai aucun garant je sais vraiment plus quoi faire je suis trop perdue la aidez moi je vous en supplie j’ai peur et je veux pas rater mes études

    1. Bonjour,
      La situation que tu décris est grave et tu as besoin d’aide. Nous t’invitons à nous contacter directement. Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes en toute confidentialité, n’hésite pas à nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », nous contacter par chat’ ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (20h pour le chat).

      L’équipe Fil Santé Jeunes

  18. Bonjour
    Je suis maltraité par mes parent et il me frappe pour rien et aller me blaiser sans raison parfois jai envie de tout dire a la police mais je n’ai pas envie car ce sont les parents merci jai 12 ans.

    1. Bonjour,
      La situation que tu décris nous préoccupe. Nous ne pouvons pas rester sans réagir. Nous t’invitons à nous contacter pour que nous puissions en parler et chercher ensemble comment t’aider. Tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », nous contacter par chat’ ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat).

      Tu peux également appeler le 119 pour parler avec eux de ce qui se passe avec tes parents.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

  19. Bonjours
    J’ai une amie a moi qui se fait tout le temps rabaisser par sa mère , elle cours pour éviter les gifle et des que son frère fait une bêtise c’est elle qui prend puis-je savoir qu’est ce qui faut qu’elle fasse ? faut-elle qu’elle aille a la gendarmerie déposer plainte pour maltraitance ou pas ?elle a 15 ans . merci d’avance pour votre réponse

    1. Bonjour,
      Pour une réponse de l’équipe de Fil Santé Jeunes, tu peux nous joindre dans notre espace confidentiel : « Pose tes questions » ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h. Tu peux aussi poster un message sur notre forum pour avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes.
      A bientôt.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

    2. Je comprends se que tu vit mon amie vit une situation sembable mais ma demander de ne rien faire si ton amie est en danger tu a le droit de ne pas respecter sa volonté et il/elle sera probablement fâché mais il/elle réalisera que tu ne veux que son bien.

  20. Je suis maltraité par ma mere elle me frappe sans raison avec des chaussure , bout de bois , ceinture , rallonge , elle me gifle , m’etrangle me jete par terre me choute je suis maltraités tout le temps des fois j’ai envie me suicidée ma mere je l’aime mes comment denoncer quelqu’un qu’on qu’on aime ? je agée de 13 ans

    1. Bonjour,
      La situation que tu décris est grave et il est important que tu ne restes pas seule avec tes questions. Nous t’invitons à nous contacter. Pour obtenir une réponse individualisée et gratuite de la part d’un professionnel de l’équipe tu peux nous joindre dans notre espace confidentiel : « Pose tes questions » ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h.
      A bientôt.
      L’équipe Fil Santé Jeunes