Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 7 novembre 2020

Porno : que dit la loi ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Tu es « tombé-e » sur un site porno en ligne ou des copains t’ont parlé d’un site porno, alors tu y es allé « pour voir ». Mais de fil en aiguille et de clic en clic, tu te retrouves sur un autre site qui te plait beaucoup moins… Tu vois des images que tu trouves violentes, qui te choquent. Qui est responsable ? Qui a fait quelque chose de mal au regard de la loi ? Que dit la loi sur la pornographie? Quand on regarde du porno, est-on hors la loi ?

Le porno, c’est interdit ?

En France, regarder du porno n’est pas interdit, mais c’est fortement déconseillé pour les mineurs. Faire de la pornographie n’est pas interdit non plus, sauf pour les mineurs. En revanche, ce qui est interdit c’est de donner accès à du porno aux mineurs.

Mieux protéger les mineurs en ligne : Si tu regardes du porno alors que tu as moins de 18 ans, tu ne fais pas quelque chose de condamnable au regard de la loi. Mais si tu es mineur, la justice essaie d’empêcher que tu voies du porno pour te protéger de contenus qui pourraient te choquer ou perturber ta vie sexuelle future. C’est pour ça que les conditions d’accès aux sites porno ont été renforcées pour les mineurs, en 2020. Les sites doivent s’assurer que leur public a plus de 18 ans, et pas seulement par un clic !

La pédopornographie strictement interdite : La pédopornographie, qui met en scène des jeunes de moins de 18 ans est illégale. En produire ou en regarder est très sévèrement puni. Si tu es un jour témoin de l’existence d’un site porno sur lequel apparaissent des enfants ou des ados de moins de 18 ans, c’est important que tu puisses le signaler à un adulte. Il existe un d’ailleurs un site internet gouvernemental de signalement des sites pédopornographiques : internet-signalement.gouv.fr. Tu peux aussi te rendre directement au commissariat de Police, à la gendarmerie, ou écrire au Procureur de la République. Enfin, n’hésite pas à prévenir les associations de défense des enfants comme le 119, et à transmettre une alerte au fournisseur d’accès hébergeant le site en question.

Le porno, une industrie…

Le porno, c’est une véritable industrie mondiale, qui génère d’énormes recettes. Les contenus illégaux sont difficiles à contrôler, certaines plateformes cherchent à contourner les lois et les impôts d’un pays en se déclarant dans un autre. Le risque d’exploitation des personnes est souvent très important et de diverses manières.

Les lois de protection des salariés ne sont pas toujours respectées et les conditions de sécurité et de santé des acteurs non plus. Par exemple, des acteurs-trices sont parfois incités à avoir des rapports sexuels sans préservatif ce qui les mets en danger car ils risquent alors une contamination aux infections sexuellement transmissibles. En plus, les rapports non protégés mis en scène peuvent inciter les spectateurs à ne pas se protéger dans les rapports qu’ils ont avec leurs partenaires et se mettre en danger à leur tour.

Prenons un autre exemple : si au moment d’un tournage l’acteur ou l’actrice ne voulait pas que ça se passe comme ça, qu’on le ou la touche à cet endroit ou à ce moment-là, mais n’a pas pu réagir, il s’agit de violence sexuelle.

En bref, l’industrie du porno au délà d’être un commerce très lucratif, ne respecte pas toujours les droits élémentaires des personnes, leur dignité. Parfois elle peut même générer un véritable trafic d’êtres humains. A méditer non ?

Etre spectateur responsable

Et toi, qu’en penses-tu? Où te places-tu par rapport au consentement ? T’es-tu déjà interrogé sur le consentement des acteurs/ actrices ou sur l’origine de ce site sur lequel tu vas ?

Avec les mots-clés que tu choisis, les sites que tu sélectionnes tu peux tomber sur des images très différentes les unes des autres. Certains contenus que tu vas trouver, selon que tu cliques plutôt ici ou là, ne seront pas toujours respectueux des droits humains. Tous les fantasmes sont permis dans ton imagination, c’est différent quand de vraies personnes sont mises en scène.

Garde ton esprit critique, même quand tu regardes du porno ! Et la loi est là pour t’aider à garder des limites. Et si tu as vu des images, des vidéos qui t’ont mis mal, n’hésite pas à en parler avec une personne de confiance. Tu peux aussi nous contacter sur Fil Santé Jeunes !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « Porno : que dit la loi ? »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)