Les difficultés sexuellesVivre sa sexualité

Faire l’amour me fait mal

image_pdfimage_print

En principe, quand on fait l’amour c’est pour se faire du bien. Mais il peut arriver qu’avoir des rapports sexuels ne soit pas une partie de plaisir. Quand on a des rapports sexuels douloureux, on appelle ça la dyspareunie. Si ce sont plutôt les filles qui sont sujettes à ces douleurs, les garçons, peuvent aussi être amenés à avoir mal. On essaye de t’aider à mieux comprendre ce qu’il se passe quand ça fait mal.

J’ai mal et je suis une femme

Les dyspareunies peuvent être si inconfortables qu’elles découragent d’avoir des rapports sexuels.

–    Les douleurs au moment de la pénétration :

Il arrive que les muscles du périnée se contractent à l’extrême et rendent la pénétration difficile. Lorsqu’elle est impossible, on parle de vaginisme. Ces contractions musculaires sont incontrôlables et ont souvent une origine psychologique (pas envie ce soir-là, complexe corporel, passé d’abus sexuels…).
Un manque de lubrification (pas assez de « mouille ») peut également rendre la pénétration douloureuse. Cette sécheresse vaginale peut-être due à un déséquilibre hormonal ou à un traitement médicamenteux mais aussi à manque de désir ou de préliminaires, à un stress, à une pensée gênante…

–    Les douleurs pendant le rapport sexuel :

Articles similaires

Ces douleurs peuvent être dues à une irritation de la muqueuse vaginale si les rapports sexuels sont très fréquents ou très longs ou s’il y a une infection (une dyspareunie peut être la conséquence de mycoses vaginales à répétition).
Il existe aussi des cas de vulvodynie, trouble sexuel difficile à diagnostiquer tant les symptômes sont diffus : douleurs et / ou brûlures à l’entrée du vagin depuis plusieurs mois sans raison apparente.

Parfois les rapports sexuels sont un peu « musclés » et la pénétration peut aller trop profondément dans le vagin avec le pénis, les doigts ou encore un sex toy,  au point de buter sur le col. La répétition de ces « chocs » sur le col peut provoquer des douleurs et de petits saignements.

J’ai mal et je suis un homme

Chez l’homme, la douleur peut avoir plusieurs origines :

–    Origine anatomique

La douleur est due à un problème physique comme un phimosis ou un frein du prépuce trop court. Dans un cas comme dans l’autre, il est conseillé d’aller voir un médecin généraliste qui orientera si besoin, vers un urologue.

–    Origine infectieuse

Les douleurs sont dues à une IST (infection sexuellement transmissible) comme la blennorragie par exemple, qui nécessite une consultation chez un médecin.

Et si on pratique la sodomie ?

Qu’on soit homme ou femme, avoir un rapport anal peut également provoquer des douleurs (manque de lubrification, IST, rapports « musclés », hémorroïdes…). Des précautions existent pour que cela se passe bien.

En bref, le moment des rapports sexuels doit rester un plaisir. La première chose à faire en cas de douleur c’est d’en parler à ton ou ta partenaire. Ensuite, tu peux aller consulter un gynéco ou un urologue pour chercher s’il y a une cause organique aux douleurs. Si après investigation rien n’apparaît, alors c’est peut-être que ces douleurs ont une origine psychologique. Dans ce cas, tu peux te faire aider par un sexologue, une conseillère conjugale et familiale… qui t’aidera à te poser des questions du type : « comment va mon couple ? Est-ce que j’éprouve toujours du désir pour mon/ma partenaire ? Est-ce que je me sens respecté-e dans cette intimité du rapport sexuel ? » Etc…

Dans tous les cas, il y a en général une explication et une solution ! Avoir des rapports sexuels doit rester un plaisir partagé exempt de douleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page